You are currently viewing Comment bénéficier de la pension de réversion ?

Comment bénéficier de la pension de réversion ?

En France, il existe différentes aides pour compléter ses revenus. En fonction de votre statut, que vous soyez marié ou divorcé, c’est généralement, la première aide qui nous vient en tête, la pension alimentaire. C’est une aide pour le parent chez qui l’enfant réside pour lui permettre de subvenir aux besoins de l’enfant à charge.

Elle se calcule en fonction du nombre d’enfants et des ressources financières. Néanmoins, elle n’est pas la seule pension. Pour ceux qui ne le savent pas, il existe pour les personnes divorcées ou qui ont perdu leur conjoint une pension d’aide. C’est la pension de réversion.

Qu’est-ce que la pension de réversion ?

La pension de réversion est un mécanisme établit à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il vient aider le survivant suite au décès de son conjoint. 

Qu’est-ce que le mécanisme de réversion ?

Il concerne les personnes qui cotisent pour la retraite et ceux qui sont déjà retraités. Il permet au conjoint endeuillé de percevoir les aides à la retraite que son défunt partenaire percevait. La veuve ou le veuf ne reçoit pas la totalité des aides. La personne touchera entre 50 et 60 % de la retraite de son partenaire. Elle a un plafond de 78 456 euros par an pour les artisans et commerçants. 

Le versement de la dotation de réversion ne se fait pas automatiquement. Il faut faire une demande auprès de la caisse régionale du défunt partenaire. Cette demande doit se faire dans les 12 mois suivant la mort du conjoint. Une fois la demande faite, l’endeuillé pourra bénéficier de ses droits le mois suivant celui du décès.

Comment en bénéficier ?

Il faut impérativement être marié pour bénéficier de cette pension. Une personne pacsée n’est pas éligible. Dans le cas où vous vous mariez plusiers fois, elle sera calculée en fonction du nombre d’années qu’à durée chaque mariage. Il est possible de se remarier et de toujours percevoir la retraite de réversion. Il faut pour cela que les ressources du nouveau foyer ne dépasse pas le maximum fixé qui est de 2 932 € par mois. Cette éventualité n’est possible que pour des salariés du domaine privé. Si vous êtes à la fonction publique, vous ne la touchez plus à partir du moment où vous vous remariez. 

Les conditions varient en fonction des régimes et dans certains cas de l’âge du bénéficiaire. Pour un salarié, par exemple le bénéficiaire de l’aide doit atteindre l’âge de 55 ans. C’est seulement à cet âge que la personne pourra recevoir les droits de son défunt partenaire. Dans la fonction publique, au contraire vous la touchez à n’importe quel âge.

Néanmoins, il faut noter que pour être éligible à cette aide certaines conditions sur les ressources financières sont fixées. Pour une personne seule, elle ne doit pas avoir un revenu annuel de plus de 21 986 €. Pour une personne en couple, elle ne doit pas percevoir un revenu annuel de plus de 35 177 €.

Pour avoir plus d’informations sur cette pension de réversion, vous pouvez vous rendre sur internet. Si votre partenaire était un fonctionnaire de l’État rendez-vous sur le site du gouvernement retraitesdeletat.gouv.fr. Dans le cas contrairement vous pouvez vous rendre sur le site agirc-arrco.fr. C’est un site dédié uniquement aux retraités.